Home > News > Tout baigne

Tout baigne.

20/04/2022

La France est un pays merveilleux, un petit paradis. C’est un pays magnifique, avec des grandes montagnes aux pics enneigés, des collines verdoyantes, de vastes plaines agricoles, des vieux volcans, des garrigues, des vignobles, des oliveraies, de riches pâturages, des bocages et des alpages, d’immense forets de vieux chênes, de grands hêtres, de pins, de sapins, de châtaigniers et plein d’autres essences plantées là pour notre plaisir contemporain par les princes, les seigneurs et les rois des siècles révolus qui n’avaient pas anticipé l’apparition de la métallurgie ni du plastique. Des forêts où poussent les fraises, les cèpes, les girolles et le muguet et où vit toute une faune d’ongulés sauvages et de mammifère prédateurs. Le tout encadré de deux mers et d’un immense océan avec des milliers de kilomètres de plages et de criques secrètes, entre falaises et cotes pittoresques.

Et puis d’ailleurs, partout de l’eau, de l’eau. Un pays irrigué par de grand fleuves, de petites et moyennes rivières, des torrents, des cascades, de vifs petits ruisseaux et de lents canaux mais aussi grands lacs, marais, mares et étangs. Cette eau est une richesse très précieuse. Nos campagnes sont magnifiques, comme si les paysans passaient leur vie à y entretenir de beaux jardins pour le plaisir des visiteurs et des citadins. Nos routes sont élégamment bordées de vieux arbres pour la beauté et pour l’ombrage. Les villes et villages construits de vieilles pierres sont fleuris et rivalisent de charme et de beauté. Notre héritage architectural a été préservé avec amour et fierté, grâce à la loi Malraux, le seul budget qui ait toujours été reporté sans broncher par chaque nouveau gouvernement depuis l’après-guerre et contre lequel personne ne manifeste, ce qui est à l’honneur du peuple français, amoureux des vieilles choses et de la beauté.

Paris, la ville lumière, est la ville la plus visitée au monde. Bien sur cela ne s’est pas fait par hasard, il a fallu du gout mais surtout des budgets, une vision et une volonté politique bâtie avec le soutien des électeurs et des contribuables pour construire, préserver et embellir une ville que le monde admire.

La France bénéficie aussi d’un climat tempéré fort agréable et que nous envie beaucoup nos amis les Anglais. Il y a bien sur quelques coups de gel, de belles tempêtes et de grosses canicules, mais de façon générale la vie en France est douce et agréable. Il y pleut suffisamment pour fertiliser nos terres, et il y fait souvent assez beau pour se faire bronzer nus au soleil… « Chers auditeurs, Bonjour ! Grand beau temps sur tout le pays… »

Notre agriculture est notre industrie alimentaire n’a jamais été aussi performante et produit de grosses quantités d’aliments et victuailles de haute qualité. On n’a jamais fait autant pousser, sur de moins en moins de surface et tout le monde mange à sa faim, tous les jours et à tous les repas. Il y a bien sur de petits malins qui vont vous expliquer sur YouTube que tout est pourri, corrompu, abimé, détruit pour toujours et que notre bouffe est infecte et nous empoisonne. Je refuse de les croire.  Le monde n’est pas pourri, loin de là. Les dirigeants, les employés et les investisseurs de l’agroalimentaire sont des gens comme vous et moi qui ne cherchent pas à nous entuber en se frottant les mains avec des rires de picsous. Mais je comprends que, n’ayant contribuer à rien du tout, on puisse chercher à se faire mousser sur les réseaux en racontant n’importe quoi et en se faisant passer pour le tireur de sonnette d’alarme, le prophète, le don Quichotte en croisade. Heureusement, on a le droit de faire ça en France. On a aussi le droit de ne pas avaler toutes les couleuvres.

La France est en effet une démocratie ancienne, stable et bien établie qui fonctionne et ronronne sans trop de heurts, ni trop de corruption depuis bientôt 200 ans. Cela nous a permis de développer une riche économie, une industrie performante, créative et ingénieuse avec les bénéfices qui en découlent, comme des prestations sociales de classe internationale, des congés maladie, des congés payés de 5 semaines, des allocations familiales, des tas de jours fériés, des assurance chômage, des treizième mois, des primes, des allocations logement, des congés de maternité et de paternité, ce qui se fait de mieux en services de santé, un droit du travail à la pointe, un système d’éducation quasi gratuit et de très haut niveaux, des retraites somptueuses, des transports en commun pratiques, rapides, surs, propres et très peu cher, une espérance de vie au-delà des 80ans et puis bien sûr, l’épanouissement d’une vie culturelle florissante, le privilège des pays riches.

Il a bien sur fallu réclamer un peu pour acquérir ces privilèges, mais c’est surtout grâce à notre labeur à tous et à nos contributions fiscales que l’état a les moyens de nous les prodiguer.

Nous sommes en effet un pays d’abondance. Nos marchés de quartiers hebdomadaires et supermarchés 24/24 regorgent d’une variété inouïe de fruits, de légumes, de viandes et de fromages et de tout une quantité d’aliments frais, sains, délicieux et bon marché, bio si on y tient. Partout dans nos villes et nos centres commerciaux, d’innombrables échoppes ou l’on peut admirer un opulent étalage de marchandises diverses et de grande qualité, importées de contrées lointaines. Les terrasses des cafés et des restaurants débordent de joyeux clients dépensant sans compter leur Euros gagnés la force du poignet et venu là, vêtus de beaux habits, dans des autos neuves ou des trottinettes électriques. Nos infrastructures sont superbes, des trains à grande vitesse, des autoroutes parfaites, des hôpitaux ultra modernes, un réseau internet rapide et bon marché, des centrales énergétiques, des universités, des stades, des Parcs Nationaux, des sentiers de randonnée, des pistes cyclables, des ports de plaisance et des centres de loisirs, le tout avec des services de secours, pompiers, sauveteurs, garde-côtes efficaces et gratuits. Les Français malgré ce qu’ils en disent, jouissent d’une une vie de luxe, de confort et d’abondance, une vie de grande liberté et, pour la première génération dans l’histoire du pays, dans la paix.

Tout le monde n’a pas gagné bien sûr. Il y en a quand même beaucoup qui sont passé au travers des mailles du filet et se retrouvent en marge et dans la misère ou le besoin et survivent dans le crime et la violence ou bien de l’assistance. Il y a aussi une minorité de rebelles qui, se croyant plus malins, font de très mauvais choix, de leur plein gré, se retrouvent démunis et blâment tous sauf eux même pour leur infortune mais bénéficient en France d’aides très généreuses alors que dans beaucoup d’autres pays on pratique plutôt la politique de marche ou crève, pas pitié de pour les canards boiteux. Et puis ce gros gâteau n’est pas partagé très équitablement. Mais malgré ça, on peut dire que du nord au sud et de l’est à l’ouest, ça sent le pognon. C’est la première chose que l’on remarque lorsque l’on vient de l’étranger. La France est un pays très riche ou le plus gros problème semble être celui des genres et de l’accord des participes afin de ne pas heurter les sensibilités modernes.

Vous allez me dire que vous êtes criblés d’impôts, que vous avez une vieille bagnole, que vous ne pouvez pas vous acheter un pavillon ni vous payer des weekends à Corfu, juste parfois à Saint Brieuc. Vous ne faites pas parti des 1% mais vous faites surement parti des 10% les plus riches au monde, sinon par votre travail, au moins par simple vertu d’habiter en France.

Les jeunes français nés dans ce monde de luxe ne sont pourtant pas que des enfants gâtés. Il y a bien sur quelques gosses de riches qui font des caprices, se plaignent de tout et crachent dans la soupe et mordent la main qui les nourrit. Mais nos jeunes sont généralement instruits et bien éduqués, joyeux, travailleurs, ingénieux et aventureux. Beaucoup sont d’ailleurs très recherchés par les grandes multinationales. Je crois que nos jeunes se rendent très bien compte que l’exquise modernité dont ils bénéficient ne leur est pas du et n’est pas non plus l’ordre naturel des choses mais bien le résultat des efforts, sacrifices et progrès réalisés par les milliers de générations avant eux. Ils se rendent aussi compte que rien n’est garanti et qu’il leur faudra redoubler d’ingéniosité et sans doute faire eux aussi beaucoup de sacrifices pour relever les défis énormes qui se présentent à eux et continuer à faire avancer le schmilblick vers un monde encore plus merveilleux.

La France est aussi une terre d’asile qui accueille généreusement en son sein les immigrants et réfugiés venus d’anciennes colonies, de pays en guerre et d’économies en déroute, pour chercher ici une vie meilleure et un bel avenir pour leurs enfants, ce qui enrichit notre diversité culturelle et améliore notre patrimoine génétique, tout en nettoyant nos rues une fois la nuit tombée, participant ainsi 35 heures par semaines au bon fonctionnement de notre société et nous permettant de gagner des matchs au football. Pour beaucoup, nous sommes la terre promise où, malgré quelques déconvenues, on s’accroche pour y faire son trou et y planter ses racines, y retrouver de la dignité. Je ne comprends vraiment pas pourquoi certains se plaignent de l’immigration qui est pourtant une richesse inestimable.

En gros, tout baigne.

Votons Macron.

Share on twitter
Twit
Share on pinterest
Pin it
Share on tumblr
Tumblr